2007

2007 afficheLe pelage des bêtes emprunte toutes les nuances céréalières, allant du blé tendre à la farine albâtre, en poussant jusqu’au gris perle. Seule trace sombre : le pourtour des yeux que l’on croirait maquillés. La nantaise a la couleur d'un petit-beurre LU et le regard fatal et félin d’Elizabeth Taylor dans Cléopâtre.

François SIMON, Ouest-France

 

 2007 012007 02 2007 03 2007 04 2007 05 2007 06 2007 07 2007 08 2007 09

 

 

pdlcg44plessepays de redoncredit agricolegroupamamutuellespdvinfos redonfrance bleunordnord tourismepdc

colarenaterre a lassiettepotiertpgrgtv-44top officerationallg serviceslenormandcoviaduvachercumamanitoumfrbois plusedou breizhle sillonjnltoutseloueequip servicesruffault